Vin et cuisine, soyez des connaisseurs

Le vin est plus qu’une simple boisson, c’est une véritable marque des personnes distinguées et des délices à chaque moment. En apéritif ou en accompagnement de plat, il est toujours apprécié, mais pas n’importe comment. À partir de ce jour, agissez comme un véritable connaisseur en vin.

Comment servir le vin ?

Le vin ne se sert pas n’importe comment, la base est de connaître le bon récipient. Le vin ne se serre pas dans une tasse, pas dans une coupe, ni dans un verre à cocktail et encore moins dans une flûte. Le vin a un verre qui lui est propre, c’est impossible de le confondre, car son nom même est “verre à vin”. Il faut aussi savoir quel vin servir avant ou après un autre. Un vin blanc est à servir avant un vin rouge, un léger avant un corsé, un jeune avant un vieux, mais un vin liquoreux après un vin sec.

Pour quel plat, quel vin ?

C’est toujours un délice de boire du vin à chaque repas, mais c’est encore mieux quand c’est avec le bon plat. Souvenez-vous que les crustacés (huîtres, coquillages et fruits de mer) sont meilleurs avec du vin blanc demi-sec et boqueté. Si vous êtes face à un plat de poisson frits ou grillés, le vin blanc sec est mieux. Par contre, un plat de poisson en sauce ou un bon filet de sole est à accompagner d’un vin blanc liquoreux et moelleux, sauf si la sauce est rouge (lampoire à la bordelaise) alors le bon vin est le même vin rouge que celui de la sauce. Le vin qui accompagne les entrées varie également : du vin blanc demi-sec, rosé ou un rouge léger pour petits fourneaux comme les quiches et du grand blanc sec ou moelleux pour les foies gras au début des repas. Le vin rouge racé et léger trouve mieux sa place auprès des viandes blanches et des gibiers à saveur fine comme les caille ou le perdreau. Au milieu du repas, pour ne pas se couper l’appétit, un grand vin rouge boqueté est plus adapté.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.