Rôti Maillot

Je suis (re)montée sur scène

Monter sur les planches comme on dit !

Après plusieurs années d’arrêt, je suis revenue à un amour de jeunesse : le théâtre.
Un cours d’essai, un coup de cœur pour notre chère Delphine, un groupe au top, hop voilà, j’étais embarquée.

 

Et puis hier soir…
Hier soir, tous les 7, on est montés sur scène. C’était court mais intense. On s’est amusé, on s’est régalé. On a ri, après, on a passé un excellent moment. Libérateur, jouissif, amusant. Tout simplement. Je suis peut-être restée, quoi, 10 minutes sur scène, à tout casser. Mais voir le groupe, notre groupe, des petites oies frêles au départ, s’épanouir comme de beaux cygnes hier soir, c’était tout simplement touchant.

On montera de nouveau sur les planches en Juin. Hier soir c’était notre tour de chauffe. Comme pour nous montrer à quel point la scène c’est amusant et que l’on est ici pour se faire plaisir.

 

Ce passage sur scène m’a donné l’envie d’abattre des montagnes, de me réaliser entièrement, de me faire plaisir et de vivre ma vie avec passion, encore plus qu’avant. J’ai retrouvé le bonheur de monter sur scène, le bonheur de s’amuser et de faire n’importe quoi sans jamais être jugé. Le théâtre à ça de magique.

 

J’ai retrouvé la folie de créer, d’inventer, de vivre dans un monde inventé le temps de quelques instants, de quelques minutes ou plus longtemps. J’ai retrouvé le plaisir de l’improvisation.

Hier soir j’ai adoré mimer des chansons (meilleur jeu ever tout de même). J’écoute L’été indien et Chanson sur une drôle de vie en boucle, avec le sourire sur le visage en nous revoyant hier faire les tranches de pain dans un toaster, en poussant les gens d’un banc, ou encore à présenter une émission avec John, dans le rôle de Thalie. (Toute personne saine d’esprit et n’ayant pas assister à la soirée d’hier ne pourrait comprendre ce paragraphe, rassurez-vous).

 

C’était un bon moment de bonheur. Une parenthèse enchantée avec des gens adorables, aussi bien sur scène que dans la salle. Et c’était bon.