Rôti Maillot

La Midinette Touch

tEREUy1vSfuSu8LzTop3_IMG_2538

Quand j’étais enfant, dans la voiture, les cassettes de Polnareff, Sardou et Cabrel passaient en boucle. Avec mon frère on chantait les lacs du Connemara à tue-tête.

À 14 ans, j’ai eu une mini chaîne Hi-Fi, avec l’album de Britney Spears et celui de Céline Dion. Je chantais tous les titres assise contre ma bibliothèque, les livrets à la main.

À 15 ans, je suis partie en Espagne avec le collège, je suis tombée amoureuse d’un mec qui ne me calculait pas et j’ai écouté l’album de KYO en boucle. Pour la peine.

À 16 ans, j’entrais à l’internat, Alanis Morissette et Linkin Park en boucle. Je portais des jeans qui ne m’allaient pas avec mon Walkman sur les oreilles.

À 22 ans, je me déguisais en Spice Girl avec mes copines, parce que tu comprends, c’est la vie ça. On ressemblait à des putes mais if you wanna be my lover, you gotta get with my friends, make it last forever friendship never ends.

À 23 ans, je découvrais l’électro.

À 24 ans, je passais mes jeudi, vendredi, samedi dans une cale de bateau à écouter de la minimale et de la dubstep toujours trop forte en buvant trop de bières et en prenant parfois des trucs qui rendaient heureux.

À 25 ans, je créais des playlists d’anniversaire et de nouvel an à coup de tubes des années 80, 90, 2000.

À 26 ans, j’ai ouvert la porte au rock.  Je peux désormais dire que je suis éclectique et que je n’ai honte de rien. J’écoute Britney et les Spice pour fêter le week-end. J’écoute du jazz, les années 80 et un coup de Hanson en soirée. Les samedi soirs, un bon Gessafelstein ne fait jamais de mal. J’adore le rock d’Eels et la pop indie. Mes références vont de Pascal Pinon à Depeche Mode en passant par Phoenix. J’adore les groupes qui chantent en français. J’adore surprendre. J’adore me surprendre.

6Icr9fARMmTjTHqTzK8z_DSC_0123

Voilà, j’aime pas tout, mais je sais ce que j’aime. Et ça peut parfois être très cool. Je ne passe pas deux heures sans musique dans les oreilles, parce que ça me rend heureuse, mélancolique, folle de joie ou terriblement triste. Ça m’émotionne. Et ça c’est terrible comme les blés. Je suis une midinette, et j’assume totalement. Je vis les choses comme une vraie fille, sans cesse. Avec empathie et émotion, sans aucune mesure, je n’ai aucun sens des proportions. Et j’aime ça.

Je fais partie de la pop culture, de la génération Y avec son lot de désolations et de désillusions, mais avant tout avec une énergie et un optimisme plus fort que tout.

J’écoute des milliards de choses, je regarde des films pour réfléchir et parfois pas. Je lis des magazines féminins et puis Beauvoir. Je suis ambivalente. Je suis multiple. Comme vous toutes, vous tous. Et j’ai envie de vous montrer tout ça. Les expos intellos, les pièces de boulevards où l’on rit sans réfléchir, les films trop compliqués, la musique parfaite et celle moins parfaite. Je veux vous montrer qui je suis et surtout qui nous sommes.

Nietzche disait « Sans la musique, la vie serait une erreur. » et je pense qu’il avait bel et bien raison.

Cette rentrée, ce 1er Septembre 2014, c’est pour moi l’occasion de vous annoncer de nouvelles choses. Plus de culture, plus de découvertes, plus de musique, plus de concerts, plus de films, plus de tout. Parce-que j’adore en avoir encore plus.

L’objectif : vous faire découvrir tout ce que j’aime, découvrir ce que vous aimez, s’enrichir mutuellement au jour le jour.