Rencontres et évasions

Devenir adulte

chemin de la vie

Quand on commence sa vie de jeune nanas indépendantes (ou presque), on a tendance à penser que devenir adulte c’est : avoir son permis, emménager dans son premier appartement, se mettre en couple, signer son premier contrat de travail, se fiancer, puis se marier, avoir un enfant… Comme si sur l’échelle de la vie humaine, on devait tous et toutes gravir les échelons de la réussite sociale. Et si devenir adulte, c’était bien plus que çà ?

Seulement, voilà tout juste la vingtaine et quelques, et déjà le temps d’un premier bilan pour notre belle génération, la génération Y. Tout semble nous sourire mais on se sent perdus. En prenant le temps d’observer ceux qui m’entouraient, je me suis rendue compte que nous étions des dizaines à vivre ce bouleversement. Comme une crise des pré-adultes, en quête d’évasion et de liberté. Une crise d’ados à retardement en quelque sorte.

Ils ne ressortent pas leur baggys de skaters ou leurs bijoux gothiques, mais partagent tous le même mal : ne pas se sentir à leur place. Ils sont là où on les attend mais pas, là où ils voudraient être. Et c’est bien là toute la différence. On a tous autour de nous des amis plutôt sérieux, pour qui tout file comme sur des roulettes (ok, je vous l’accorde, expression plus utilisée depuis les années 90 mais qui a le charme de l’ancien). Alors bien sûr, ces personnes n’ont pas connu la bonne crise d’ados, qui fait trembler tous les parents. Mais une fois après avoir passé la vingtaine, ils craquent et envoient tout valser.

Deux options se présentent à eux : rester là à regarder leur vie filer entre leurs doigts,ou reprendre les choses en main pour vivre les choses comme ils le souhaitent. Il faut souvent plusieurs mois pour réaliser ce qui se passe et arriver à se poser les bonnes questions. Mais si la solution était juste de prendre du temps pour soi ?! Se poser et chercher à découvrir qui on est ?!

Beaucoup choisissent l’évasion, dans des pays lointains aux paysages magnifiques. D’autres, à peine arrivés à la fin de leurs études, changent de voie  pour retourner vers leurs premiers amours. Peu importe la manière, l’objectif est le même : être bien dans ses baskets, et vivre en phase avec soi. Pas évident me direz vous. Et si c’était çà devenir adulte ?!

 

Chloé