Marina Roel
Posté par le 6 juin 2012 dans Emotions Visuelles7 Commentaires


Marina Roel

J’ai 25 ans, je suis née à Buenos Aires en Argentine et suis arrivée en France avec ma famille à l’âge de 10 ans. Je suis plutôt persévérante et assez têtue… j’aime mon travail et je m’y donne à fond, parfois même un peu trop!

- Peux- tu nous raconter ton parcours et comment tu as fait tes débuts en tant qu’illustratrice ? 

J’aime dessiner depuis toute petite. Adolescente je me torturais l’esprit à me demander ce que je pourrais bien faire de ma vie, car je ne connaissais aucun métier dans le dessin et tout le monde me disait que c’était impensable, que je n’arriverais jamais à ganger ma vie avec des gribouillis!
Et puis un jour alors que je regardais un dessin animé, je me suis demandée qui les faisait et comment. J’ai cherché sur internet puis au CIO (Centre d’Orientation et de Formation) de ma ville, et j’ai découvert une palette de métiers dans le dessin et le dessin animé!
J’en ai parlé a mes parents qui m’ont aidée à trouver les écoles qui proposaient des formations, dont l’Ecole Emile Cohl.
Après avoir obtenu mon bac ES j’ai fait un an de prépa Beaux Arts à Annemasse, pour me perfectionner mais aussi pour découvrir d’autres filières que le dessin (sculpture, photo…).
Puis j’ai été admise à Emile Cohl, ou j’ai effectué les 4 années avec une spécialisation dessin animé et la réalisation en dernière année de mon court-métrage de fin d’études Mauvaise Graine.
Après mon diplôme, j’hésitais entre l’illustration et l’animation : je ne me voyais vraiment pas faire la même tâche dans un studio d’animation, car j’aime vraiment tous les aspects du dessin (création de personnages, de décors, d’univers…).
Et puis j’étais très attirée par l’interactif et le multimédia car il est une bonne façon d’allier les deux. J’ai donc cherché de ce côté là et j’ai trouvé un emploi en tant que créa dans une entreprise qui développait des jeux sur iPhone.
C’est là que j’ai découvert le Livre Interactif sur tablettes tactiles : ça a été le déclic. Il faut savoir qu’il y a deux ans il n’y avait que très peu d’entreprises qui développaient ça (dont aucune à Lyon), j’ai donc décidé de créer mon propre emploi.
Je me suis associée avec Tingwei Bai qui est développeuse sur smartphone, et Etienne Guiol qui sort de la même école que moi : nous avons fondé IBOO Interactive le 1er Mai 2011, et nous développons des livres interactifs jeunesse sur tablettes tactiles.
Au sein de ma société je continue encore l’illustration et le dessin animé, avec l’avantage de pouvoir toucher à tous les médias à la fois!

- Quelles sont tes influences et tes artistes référents ? 

Au niveau des mes artistes référents actuels j’aime beaucoupAnnetteMarnat (déjà en interview sur Les Midinettes !) pour ses couleurs, Sylvain Marc pour ses personnages et Bastien Vivès pour… à peut près tout ce qu’il fait! 
Dans les classiques je suis une grande fan de Mary Blair (déjà sur Les Midinettes ) et Beatrix Potter.
Sinon, je vais souvent regarder ce que font mes collègues de promo, que je trouve très doués : Alexandra Huard, Nathalie Ragondet (déjà en interview sur Les Midinettes !), Matthieu Saghezchi et Rémi Cans.


- As-tu une technique de dessin particulière ? Quelle-est ta méthode de travail ?

Ayant une formation animation, je fonctionne beaucoup par plans. Je fais un croquis global puis je fais chaque plan sur une feuille différente (je travaille toujours à la table lumineuse). 
Au niveau du dessin je travaille au crayon de papier, à la sanguine et/ou à l’encre. Une fois mes différents plans terminés, je les scanne et je monte mon image sur photoshop. 
Pour les couleurs j’aime énormément l’aquarelle, que j’utilise quand j’ai le temps, car c’est une technique qui demande beaucoup de précision et qui ne permet pas d’erreurs. Une fois la couleur posée je viens relever des détails à la gouache.
Sinon, quand les commandes doivent être faites très vite, je réalise la couleur entièrement sur photoshop. 

- À travers tes dessins y a t’ il un message que tu veux faire passer ou un état d’esprit ?

Ça dépend de l’histoire que je dois illustrer… je m’adresse presque toujours aux enfants, j’essaye donc de toujours être dans la douceur (et d’éviter la niaiserie).


- Peux-tu nous parler de tes projets actuels ou futurs ?

On vient de terminer notre deuxième livre interactif « Moutcho et Pitrouille« , qui sera téléchargeable sur l’Apps Store au 1er Juin! Le but maintenant sera de réaliser les trois autres livres de la série, nous sommes donc en recherche de financeurs et de diffuseurs. A terme, on aimerait que IBOO devienne une maison d’édition interactive, et d’éditer nos propres livres (dans le graphisme comme dans la conception).
Le site et le blog de Iboo Interactive : www.iboo-interactive.com


7 commentaires pour “Marina Roel”

  1. Tiphaine - 06/06/12 - 14:15

    J’adore, c’est trop beau, touchant et drôle !

  2. [...] L’un des artistes référent de Marina! Retrouvez l’article de Marina ICI ! [...]

  3. [...] des artistes référent de Marina! Retrouvez l’article de Marina ICI ! À la une, Coups de crayons , bastien vivès, BD, esag, Gobelin, le goût du chlore, marina [...]

  4. [...] L’un des artistes référent de Marina! Retrouvez l’article de Marina ICI ! [...]

  5. Julie - 10/07/12 - 10:44

    Cet univers est vraiment parfait, ça me rappelle un peu les disney de notre enfance, des personnages ronds et tout ! J’adore

  6. Tiphaine - 10/07/12 - 11:23

    C’est vrai, et puis les couleurs !!

  7. Pit Dessin - 03/10/12 - 10:04

    Rhôôô ça envoie sec!
    C’est beau

Laissez un commentaire




Vous avez aimé