Lucile Thibaudier
Posté par le 6 février 2013 dans Emotions Visuelles2 Commentaires

Lucile Thibaudier illustratrice jeunesse
 et dessinatrice bd de 29 ans.

 

Peux- tu nous raconter ton parcours et comment tu as fait tes débuts en tant qu’illustratrice ?

Je dessine depuis que je suis toute petite. À l’époque, je dessinais des princesses, avec des robes à multiples volants, mes carnets de poésie étaient remplis d’animaux… À vrai dire, ça n’a pas tellement changé ! Passionnée par les animaux, j’ai longtemps carressé l’idée de devenir vétérinaire pour grand félin. Puis je me suis orientée vers le dessin, mes autres vocations étant bien trop farfelues…

J’ai fait 4 ans de l’école Emile Cohl, à Lyon, après quoi je me suis plongée dans différents projets à présenter aux éditeurs. Je dois bien avouer que mes tous premiers projets sont toujours dans mes cartons, et que j’ai commencé par des commandes, qui ont, elles, amené à plusieurs projets bien plus personnels.

 

 

Quelles sont tes influences et tes artistes référents ?

Je ne peux pas vraiment citer d’artistes référents à proprement parler, je pense que la plupart du temps, c’est assez inconscient… J‘admire beaucoup le travail de certains auteurs, est-ce que je m’en inspire ? Sûrement un peu, ce qu’on aime nous influence forcément…
J’aime énormément le travail d’illustrateurs comme De’von Stubblefield, Geneviève Godbout, Annette Marnat, Jason Sadler, Chris Sanders, Mike Yamada, Daniela Ulhig et tant d’autres que je pourrais faire des pages complètes. Certains artistes vous désespèrent complètement, d’autres vous donnent envie de vous remettre au travail.
En ça, peut être, ils sont des artistes « référents »…

 

As-tu une technique de dessin particulière ? Quelle-est ta méthode de travail ? 

Je travaille avec deux techniques différentes : traditionnelle et numérique.

En traditionnel, c’est crayon épais sur papier à grain, et aquarelle. Je remplis des feuilles de petits personnages. Quelquefois je fais les éléments à part, et je remonte mon image ensuite sur ordinateur.

Mais je travaille de plus en plus sur ordinateur directement, et là, je varie suivant les projets, dessin de base sur papier, ou à la tablette graphique. La plupart du temps, je dessine à la tablette graphique, qui offre, à mon avis, plus de liberté de se tromper … !  Puis je colorise en ajoutant couleurs et filtres, pour éventuellement donner un « grain » à mon illustration.

 

À travers tes dessins y-a-t’ il un message que tu veux faire passer ou un état d’esprit ?

Je ne cherche pas à transmettre quoique ce soit d’autre que de la joie aux enfants. Je dessine en essayant de m’ »amuser » le plus possible. Je pense que quand c’est le cas, ça se voit, et les lecteurs le ressentent aussi. 

J’essaye de me rappeler ce qui me plaisait tant quand j’étais petite… et de donner ces mêmes émotions aux enfants.

 

 

 

 

Peux-tu nous parler de tes projets actuels ou futurs ?

Dans un avenir proche vous verrez apparaitre dans les bacs des librairies une bd jeunesse, « Sorcières sorcières », aux éditions Bac@bd, avec Joris Chamblain au scénario. C’est ma toute première BD, et j’espère qu’il s’en suivra de nombreuses autres. C’est d’ailleurs un premier tome, si tout se passe bien, vous pourrez découvrir les autres aventures de nos petites sorcières…

Je travaille aussi sur des projets d’albums jeunesse avec d’autres auteurs (Karine Quesada, avec qui j’ai déjà réalisé « Le petit Zèbre à pois  » et « La grande histoire de la petite puce« , par exemple) ou dont je suis l’auteur (Pacotille, Ratapène et Comédon, pourront surement très bientôt vivre une nouvelle aventure !)

 

Allez visiter son blog !

http://lthibaudier.canalblog.com

 

Que pensez-vous de ses illustrations ?
Moi, je vais aller me procurer sa BD …



2 commentaires pour “Lucile Thibaudier”

  1. Sandrine | Fraise Basilic - 06/02/13 - 10:06

    C’est super joli, c’est frais un peu enfantin, bref j’adore. (Emile Cohl est quand même une sacrée école… en plus c’est à lyon pour une fois !)

  2. Emorine Marie - 06/02/13 - 15:55

    Bravo lucile ! je suis admirative de ton grand talent !

Laissez un commentaire




Vous avez aimé