Beatrix Potter
Posté par le 27 juin 2012 dans Emotions Visuelles1 Commentaire

Beatrix Potter, née à Londres en 1866,est une  naturaliste et une écrivaine anglaise. Elle est principalement connue pour ses livres destinés à la jeunesse.

Elle est née dans une famille de la grande bourgeoisie enrichie par le commerce du coton.
Beatrix souffre d’une profonde solitude dû au peu de contacts avec ses parents.

Son père est un photographe amateur, féru d’art, qui emmène sa fille et son fils Bertram à des expositions. Beatrix est littéralement en adoration devant le tableau Ophélie de John Millais, un ami de la famille, qui est à ses yeux « la plus merveilleuse peinture du monde ».

Elle va combler sa solitude en étudiant frénétiquement la nature : herbier, collection de fossiles ou d’insectes, les étés à Wray Castle, près de Ambleside, le pays des lacs, au nord de l’Angleterre. Hardwicke Rawnsley, un amoureux des lacs milite pour la protection de l’environnement, l’encourage au dessin naturaliste et la pousse à fréquenter le British Museum.

Pendant des années elle va étudier la science des champignons, mais étant une femme, elle sera reléguée au rang d’amateur malgrès ses travaux.

En 1890, elle crée à partir de ses dessins d’animaux et de plantes ses premières cartes de vœux qui sont achetées par Hildesheimer & Faulkner en Allemagne.
À la même époque, le fils de sa gouvernante attrape la scarlatine. Pour accompagner sa convalescence, Beatrix lui compose l’histoire de quatre petits lapins nommés Flopsy, Mopsy, Cottontail, et Peter.

7 ans plus tard, elle tente de publier cette ouvrage illustré en noir et blanc.
Aucun éditeur ne semble intéressé, elle décide donc de se publier elle-même. Elle souhaite un recueil différent des livres d’enfants de l’époque, peu maniables. Elle opte pour un petit format (15 cm), un papier résistant et, surtout, des illustrations sur chaque page.

L’anthropomorphisme de ses personnages est contrebalancé par la précision anatomique de son trait. Leurs rapports avec les humains ne sont jamais édulcorés. Ainsi, le père de Peter Rabbit finit ses jours dans une tourte cuisinée par madame McGregor!

Elle est convaincue que les enfants sont sensibles aux mots qu’ils apprennent, elle s’est toujours refusée à remplacer un terme, si difficile soit-il, par un autre, plus simple mais moins précis.

Ce premier tirage de 250 exemplaires est un véritable succès. Trois mois plus tard, Peter Rabbit est réédité à 250 exemplaires. Frederick Warne & Co., l’un des éditeurs qui l’avaient précédemment refusé, accepte de publier Peter Rabbit avec des illustrations en couleurs. En 1902, le livre paraît.

À 36 ans, elle vit toujours chez ses parents, mais gagne sa vie pour la première fois. Les dix années qui suivent verront la naissance de 23 albums. La famille de Peter Rabbit s’agrandit : Jeremy Fisher le Crapaud, Cecily Parsley, Miss Moppet et bien d’autres évoluent dans un univers souvent cruel, alors que leur auteur, reconnue, se délivre peu à peu de la tutelle pesante de ses parents.

Après la disparition tragique de son fiancé, Norman Dalziel Warne (1905), Beatrix reste célibataire jusqu’à l’âge de 47 ans.
En 1913, elle épouse Williams Heelis un notaire de la Région des Lacs. Toutefois, son mariage avec William Heelis signera l’arrêt de sa carrière littéraire.

Aimée et accompagnée par un homme qui partage son amour de la nature, elle n’a plus besoin de son univers de papier pour meubler sa solitude. Elle abandonne progressivement Peter Rabbit pour se consacrer, avec son mari, à la vie rurale et à l’élevage des moutons.

L’œuvre de Beatrix Potter a fait l’objet d’une adaptation en dessins animés réalisée par les studios Frederick Warne & Co. et TVC London. Ces studios ont réalisé neuf films, d’une durée de 25 minutes chacun, entre 1992 et 1993.

 

Son histoire à fait l’oeuvre d’un film: Miss Potter

Vous pouvez aller découvrir le site de Peter le lapin par ICI !

L’un des artistes référent de Marina!
Retrouvez l’article de Marina ICI !



Un commentaire pour “Beatrix Potter”

  1. Julie - 10/07/12 - 10:46

    Oh ! J’adorais regarder ce dessin animé quand j’étais petite !!!

Laissez un commentaire




Vous avez aimé