Anne Montel
Posté par le 7 novembre 2012 dans Emotions Visuelles1 Commentaire
Bonjour !
Je m’appelle Anne Montel,  j’ai 23 ans,  je viens de Nantes et j’habite dans la région bordelaise.

Peux- tu nous raconter ton parcours et comment tu as fait tes débuts en tant qu’ illustratrice ?
J’ai toujours dessiné et il m’a semblé naturel de me diriger le plus tôt possible vers des études qui touchaient à ma passion. J’ai donc intégré une formation d’arts appliqués dès la seconde jusqu’à la terminale, ça a été une entrée fantastique dans le monde des arts en général.
Je suis ensuite partie à Paris étudier la communication visuelle à l’ÉSAA Duperré, ce fut deux années d’études fantastiques, j’en garde un souvenir formidable.
 
J’ai terminé mon cursus scolaire avec une année de formation illustration-BD au Lycée Corvisart pendant laquelle je me suis familiarisée avec la bande-dessinée, j’ai même gagné un prix au concours Jeunes Talents d’Angoulême, un bel encouragement.
Ensuite je me suis lancée !
Quelles sont tes influences et tes artistes référents ?
Je ne suis jamais très à l’aise avec ce genre de questions, parce qu’il me semble que peuvent transparaître dans le travail de n’importe quel dessinateur des similitudes avec des artistes qui ne les marquent pas particulièrement, et à l’inverse on peut être très inspiré par tel ou tel artiste sans que cela ne se remarque clairement dans le dessin.Enfin, parfois c’est aussi visuellement évident, en tout cas pour mon cas je vous laisserai juge !
Je suis une admiratrice complète du travail de Miyazaki ( déjà sur Les Midinettes ! ), j’adore l’humour et la simplicité de Sempé et de Quentin Blake, je suis amoureuse du trait d’Aude Picault et de Domitille Collardey, je suis ébahie par l’univers de Winsor Mc Cay… bon si je pouvais j’en citerai mille autres, mais ce sont les premiers qui me viennent à l’esprit ! 
As-tu une technique de dessin particulière ? Quelle-est ta méthode de travail ?
Je dessine généralement à la plume ou au Rotring (stylo très fin) et je pose mes couleurs à l’aquarelle. Ensuite je scanne bêtement… parfois je retouche tout ça sur Photoshop, mais je ne suis pas très à l’aise avec l’outil informatique.
J’aime bien prendre mes dessins en photo aussi, je dessine tout petit et on se rend mieux compte ainsi.
À travers tes dessins y a t’ il un message que tu veux faire passer ou un état d’esprit ?
Je ne pense pas que ce genre de choses soit volontaire, en tout cas lorsqu’il s’agit de dessins faits comme ça pour le plaisir… c’est plutôt celui qui regarde qui va y trouver quelque chose de signifiant pour lui. On représente quelque chose, on installe sûrement un début d’univers ou une ambiance, mais de là à faire passer un message, je ne pense pas.
Après c’est différent lorsqu’il s’agit d’un travail de commande, par exemple des illustrations pour un livre. Dans ce cas, oui bien sûr, il faut avoir le propos du texte illustré en tête du début à la fin, et chaque élément de l’image doit servir ce propos pour être une image efficace, à mon avis.
Peux-tu nous parler de tes projets actuels ou futurs ?
Pour les bordelais, il y a eu une exposition des planches de Shä & Salomé à la librairie Mollat. J’ai aussi réalisé de petits sujets en laine cardée qui y sont également présentés. (C’était jusqu’au 7 septembre )

Ensuite elle se dirigera vers la Loire-atlantique, puis reviendra dans le coin à la librairie l’Essentiel de Casteljaloux… toutes les informations et dates de dédicace sont sur mon blog !
Sinon je travaille sur plusieurs projets actuellement, une bande-dessinée jeunesse avec le talentueux scénariste de ma précédente BD, et plusieurs albums jeunesse. Je suis très heureuse de tous ces projets de livres ; les thèmes et les ambiances sont très diversifiés, ça va être un sacré boulot mais également une année très enrichissante !
À noter que le 11 octobre est sorti le premier tome de « Ma Cuisine illustrée », un ouvrage collectif sur la cuisine de saison initié par Kness du CaféSalé. J’y illustre quelques recettes aux côtés de dessinateurs de folie : Aurélie Neyret, Line Tship, Clément Lefèvre…
J’illustre aussi ponctuellement des récits ou des jeux dans des magazines pour enfants, et je vais bientôt réaliser mes premiers dessins pour un manuel scolaire… si on m’avait raconté ça un jour !
Et vous, que pensez-vous du monde d’Anne ?
N’hésitez pas à découvrir plus de travaux sur son Facebook et ses sites:
www.ahurie.net
ahurie.blogspot.com
Sa boutique 

 



Un commentaire pour “Anne Montel”

  1. [...] L’ un des artistes référent d’ Anne Montel ! Retrouvez l’interview d’Anne Montel ICI  ! [...]

Laissez un commentaire




Vous avez aimé