Alphonse Mucha
Posté par le 25 avril 2012 dans Emotions Visuelles2 Commentaires


Alphonse Mucha, peintre du 19eme : l’Art Nouveau

Si ce nom ne vous dit rien, les images parleront certainement d’elles-mêmes.

Alfons Maria Mucha né en République tchèque le 24 juillet 1860 et mort à Prague le 14 juillet 1939, est un peintre tchèque, de style Art nouveau.

Son aptitude au chant lui permet de poursuivre son éducation dans la capitale Morave.
Tout en continuant sa formation artistique, Mucha a travaillé sur des décors de théâtre dont une grosse entreprise à Vienne.

Il revient en Moravie en 1881, après qu’un incendie a détruit cette entreprise, et réalise des décorations et des portraits en indépendant.
Le comte Karl Khuen-Belasi, l’ayant recruté pour décorer les murs du château Hrusovany Emmahof, est tellement impressionné qu’il finance les études de Mucha.

En 1887 il se rend à Paris pour finir ses études, tout en produisant une revue et en réalisant des affiches publicitaires.

Il illustra des livres, des catalogues ou des calendriers au gré des clients qu’il parvenait à trouver. Peu à peu dans les milieux professionnels l’habileté et le goût de l’artisan pris place. Le directeur de l’importante maison d’édition qu’était déjà la librairie « Armand Colin » l’embaucha.

 

Ces dessins étaient souvent basés sur des photos qu’il prenait en grande quantité.

À l’époque de sa mort, son style était déjà considéré comme dépassé, mais l’intérêt pour cet art est réapparu dans les années 1960 et continue périodiquement à inspirer et à influencer les illustrateurs contemporains.

 

L’un des artistes référent d’ Ornélie !
Retrouvez l’article d’Ornélie ICI !



2 commentaires pour “Alphonse Mucha”

  1. coythot - 27/04/12 - 12:01

    Avant, j’aurais juré que c’était un artiste numérique, tant ses couleurs, ses dégradés et ses nuances sont propres. Ses fonds, très fleuris et souvent posées sur des formes circulaires, sont aussi caractéristiques de son style. Des femmes paisibles et pensives, figées sur des poses exprimant la légèreté.
    En plus, avec les contours épais, ça donne vraiment un style. Pour ma part, il était un avant-gardiste de l’illustration.
    Un style qui lui appartient vraiment. On pourrait presque dire qu’il était un pin-up artiste d’antan.

  2. [...] côté dessinateurs et artistes, de Keno Don Rosa (Picsou) à Hyung Tae kim en passant par Mucha (que vous pouvez retrouver sur les Midinettes ! ), Jean Baptiste Monge, Moebius ou Wendling (aussi [...]

Laissez un commentaire




Vous avez aimé