Ces aliments qui peuvent remplacer la viande

Selon les derniers rapports du GIEC, le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du climat, le fait de consommer de la viande tous les jours n’est pas très bénéfique pour la planète. L’organisme accuse surtout l’élevage intensif qui est trop pollueur et qui nécessite une importante consommation d’eau. Pour minimiser l’impact dramatique sur l’environnement, le groupe recommande la diminution de la consommation de viande.

Les protéines végétales peuvent-elles remplacer ceux de la viande ?

La consommation de viande a connu une importante hausse à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La ration a augmenté de 110kg au lieu de 50 kg par personne, ce qui a favorisé la chute de la consommation de céréales et de légumineuses. La viande a aussi des bienfaits qui permettent à l’organisme de rester en forme. Elle dispose par exemple d’une importante quantité de protéines de très bonne qualité, ainsi que des minéraux et des vitamines. Les viandes de volaille disposent d’une importante quantité d’acides aminés et de protéines. Associées aux produits et aux œufs, elles deviennent une importante source de vitamine B12. La consommation d’une alimentation pauvre en protéines animales incite à l’ajout de complément d’aliment pour rétablir l’équilibre. Pour être en bonne santé, le corps humain n’a besoin que de 0, à 1 gramme de protéines par kilogramme par jour, mais la consommation humaine dépasse largement cette recommandation. Cela favorise l’accumulation de graisses saturées qui est très néfaste pour la santé. La consommation d’une importante quantité de protéines végétales permettra de rééquilibrer les besoins nutritionnels. Cela minimisera les problèmes cardio-vasculaires et l’apparition de certaines formes de cancer. Ce geste permet également de préserver la planète des impacts du carbone sur l’atmosphère.

De quoi est constituée l’assiette idéale selon les spécialistes ?

Plus de 10 milliards de personnes vivront sur la Terre en 2050 selon les estimations des experts. Elles ont besoin de manger, mais pour ne pas dévaster la planète, l’Être humain doit privilégier les aliments avec un faible indice de carbone. Pour certains groupes de spécialistes, l’assiette idéale est constituée de 200 g de fruits, de 200 g de céréale de 300 g de légumes et de produits laitiers. Pour les protéines animales, il ne faut que 14 g de viande rouge par jour soit une portion par semaine. Il faut également privilégier du poisson deux fois par semaine.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.

Copyright © 2019 - Lesmidinettes.com - Tous droits réservés