Cette amie
Posté par le 6 novembre 2013 dans Les Brèves2 Commentaires

Cette fille dont j’avais un peu les chocottes est devenue une amie. Une vraie. Comme on en que très peu. Comme on les compte sur les doigts d’une main. Comme on en a besoin. Comme on est heureux de l’avoir. Comme je me sens privilégiée.

Ça m’est tombé dessus fin Septembre, début Octobre. Pas comme un coup de foudre. Plutôt comme une séduction. Plutôt comme quelque chose à laquelle je n’attendais pas du tout et qui m’a fait plus de bien que je ne pouvais imaginer, que je n’aurais pu imaginé un jour.

J’étais au fond du seau, on peut le dire. Et elle m’a hissé hors du trou dans lequel je m’étais enterré. À coup de fondants au chocolat, de brioches, de tartes, de salades, de douceur, de coups de pieds au cul, de sourires, de réconfort, d’oreilles attentives, de sourires encore, d’oreilles attentives encore et encore et de forêt noire et de baba au rhum aussi.

Brioche Esme Les Midinettes

Aujourd’hui quand j’y pense, je ne me rends pas vraiment compte de la chance que j’ai je crois. Le cœur sur la main, la main sur le cœur, le sourire toujours, même avec peu d’heures de sommeil au compteur. On peut le dire aisément, c’est une fille en or, en platine, en diamant, en tout ce que vous voulez.

 

Elle est là, malgré tout ce qui l’entoure et grâce à tout ce qui l’entoure. Et j’essaie de l’être aussi.

Parce que c’est ma copine, mon amie, ma confidente.

Pourtant ça ne fait pas longtemps que j’ai commencé à apprivoiser mon dragon.

Quand on aime, on ne compte pas.



2 commentaires pour “Cette amie”

  1. Camille - 09/11/13 - 19:29

    Il est joli, ce billet. <3

  2. Valentine - 10/11/13 - 16:28

    Ton article est très émouvant et moi je m’y reconnais car j’ai trouvé une super amie depuis septembre
    Bisous
    Valentine

Laissez un commentaire




Vous avez aimé