Bonnasse Project, Comprendre

Bonnasse Project – Manger local !

Manger local

Manger local partout en France

Manger local, le locavorisme ou mouvement locavore prône la consommation de nourriture produite dans un rayon allant de 100 à 250 km maximum de son domicile. Bon, ok, je veux bien. Mais vous allez dire que je suis un peu folle. Je vous arrête tout de suite, je ne vous dis pas d’aller cueillir vous-même vos fruits. Je vais vous expliquer comment et surtout pourquoi consommer local ?

Et pas besoin de vivre dans le fin fond de la campagne pour manger de bons produits locaux ! Et oui le Bonnasse Project c’est aussi ça !

 

Manger local, pourquoi ?

Manger local a du sens et a plusieurs avantages. Le mouvement existant depuis 2005, il a pris de l’importance mais aussi et surtout il a pu montrer ses bénéfices. Manger local présente donc plusieurs points positifs :

  • Des produits de meilleure qualité : on retrouve des produits frais, de sains, souvent biologiques et qui ont un meilleur goût
  • Une meilleure santé : consommer davantage de fruits et de légumes et surtout une plus grande variété, qui plus est pour la plupart biologiques, a des impacts positifs sur la santé de chacun
  • Une économie locale et un soutien des agriculteurs près de chez soi : en consommant local, on permet de créer des emplois. De plus, on peut rencontrer les producteurs et en apprendre davantage sur leurs métiers et leurs produits.
  • La préservation des terres et la sauvegarde de la biodiversité : en choisissant de consommer local on participe au respect de la nature
  • Un impact positif sur l’environnement: en diminuant les transports, en consommant des produits de saison et locaux on diminue pollution !

 

Quels produits ?

Le locavore ne se contente pas de consommer des fruits et des légumes près de chez lui. Il peut aussi se procurer de la viande, des produits laitiers, céréaliers, des œufs

 

Différent du bio ?

On peut être locavore bio ou locavore non-bio. Locavore c’est avant tout consommer des produits que l’on trouve dans un rayon réduit autour de chez soi. Mais les personnes consommant local ont un rapport à l’alimentation et aux produits très importants. C’est pourquoi on retrouve très souvent des locavores bio. Et ouais, malins les gourmands !

 

Une empreinte écologique réduite

Consommer localement permet de limiter de manière significative son impact environnemental. En effet, produire des fruits et légumes, en respectant ou non les principes de l’agriculture biologique, nécessitera toujours moins d’énergie que l’agriculture intensive.

De plus, les transports étant réduits, on consomme moins d’énergie pour acheminer les aliments et surtout on pollue moins. Une excellente raison pour consommer local comme pouvaient le faire nos grands-parents par exemple.

 

Redonner de l’autonomie à un territoire, une région

On constate qu’une des ambitions de consommateurs locavores est de redonner de l’autonomie à son territoire. En consommant local on favorise les agriculteurs de sa région. En effet, cela peut permettre d’accroître les rendements. Plus la demande sera forte, plus l’agriculteur pourra produire et même créer des emplois. Consommer local s’avère donc être une bonne opportunité pour soutenir l’agriculture locale et créer des emplois dans sa région.

 

Le consommateur, la clé du marché

Dans cette philosophie, on se rend compte que c’est le consommateur la clé du marché. De plus en plus, les consommateurs cherchent des produits de qualité en rapport avec la fraîcheur et le respect des saisons. De plus, les fruits et légumes d’origine française on une très bonne image. Tout cela concourt à rendre le consommateur responsable et à l’inciter à consommer local. On goûtant des produits locaux et de saisons, voire biologiques, le consommateur sera très vite convaincu. Aussi bien pour le goût, que pour le respect des agriculteurs de sa région que pour l’impact environnemental. De nombreux atouts qui lui permette d’être responsable et engagé tout en consommant bien.

 

Des économies pour le consommateur

Consommer local permet aussi de faire des économies. D’une part en limitant les transports, les coûts d’acheminement sont réduits. D’autre part, la distribution est faite en circuit-court, c’est-à-dire en vente directe du producteur au consommateur ou alors en vente indirecte avec un seul intermédiaire entre l’exploitant et le consommateur. Les frais d’intermédiaire n’existe alors plus et on fait des économies.

 

Je veux consommer local, je fais comment ?

La consommation locale c’est partir à la découverte des saveurs de sa région, s’insurger contre la banalisation des produits et surtout se réapproprier son alimentation.

Différentes associations ou organismes permettent de consommer local dans différentes régions en France.

Les AMAP sont des associations pionnières dans le circuit-court. Ce qu’ils veulent avant tout c’est sauvegarder l’agriculture locale. Vous pouvez en trouver facilement près de chez vous, renseignez-vous sur leur site internet : http://www.reseau-amap.org/

Vous pouvez retrouver de nombreuses initiatives nationales, régionales ou encore soutenus par des enseignes de distribution juste ici : http://agriculture.gouv.fr/consommation-manger-local-partout-en-france

 

 

Consommer local ne concerne pas quelques hippies dans les gorges du Verdon. Consommer local c’est pour tout le monde, parce que c’est bon pour la santé, pour l’agriculture, pour l’économie et pour la planète ! Vous n’allez pas vous priver quand même ?