Théâtre

Les Caprices de Marianne

Les Caprices de Marianne

Les Caprices de Marianne au Ciné 13 Théâtre

Les Caprices de Marianne, c’est l’histoire d’un homme, Coelio, qui va de jour en jour tenter d’exprimer son amour à la femme qu’il aime. Il va désespérément chanter sous sa fenêtre sans qu’elle y porte attention. Elle, c’est Marianne. Elle est mariée à Claudio, le puissant juge de la ville.

Dévote et fidèle à son mari, elle reste enfermée chez elle, et ne sort que pour aller à la messe. Coelio se tourne alors vers son ami Octave. Ce dernier, alcoolique et séducteur invétéré, est un cousin éloigné de Claudio. A ce titre, il sera peut-être reçu dans sa maison. Octave accepte de rencontrer Marianne en faveur de Coelio. Mais les convictions de la jeune femme le désarçonnent.

Persuadé qu’il est incapable d’aimer ou d’inspirer l’amour, Octave rejette ce sentiment inconnu en train de monter en lui. Son refus de trahir Coelio le rend sourd à ses sensations. Marianne, quant à elle, se montre bien plus séduite par son interlocuteur que par celui qu’elle est supposée aimer. Mais le juge Claudio, jaloux maladif, va précipiter la fin de ce trio tragique.

Une oeuvre sulfureuse et dérangeante !

Cette pièce écrite par de Musset est terriblement d’actualité. Cette oeuvre sulfureuse et dérangeante est parfaitement mise en scène et rend actuel et concret le texte de De Musset.

Les Caprices de Marianne, ça parle d’une fuite. Chacun des personnages fuit la vérité. La vérité de ses sentiments, la vérité sur ce qu’il est…
Chacun des personnages a peur. Peur que ce qu’il est, aille à l’encontre de la vie. Tous entrent alors dans un labyrinthe dans lequel chacun se débattra à sa manière et avec ses armes pour survivre, faisant mine que tout va bien. Une lutte sans fin, qui mènera sans doute à la mort…

Auteur : Alfred de Musset
Artistes : Constantin Balsan, Simon Coutret, Roch Debache, Natache Krief, Thierry Lanckriet ou Julien Muller, Caroline Piette, Justine Thibaudat
Metteur en scène : Patrick Alluin, Simon Coutret

 

Mon avis

Le classicisme de la pièce est contrebalancée par un parti-pris contemporain et urbain de la mise en scène. La pièce est la fois sulfureuse et dérangeante mais aussi drôle et émouvante. Les comédiens jouent tous à merveille. La distribution des rôles est parfaitement répartie et les talents mis en lumière à leur juste valeur. Le jeu d’acteurs frais et puissants sert la pièce du début à la fin.

On est transportés dans un véritable et époustouflant bon jeu de théâtre. Le texte d’Alfred de Musset est parfaitement servi. Bref courez-y avant qu’il ne soit trop tard !

 

Informations pratiques

Au Ciné 13 Théâtre
1 avenue Junot 75018 Paris

Du 4 janvier au 19 février 2017
Mercredi et vendredi à 21h
Jeudi et samedi à 19h
Dimanche à 16h
Durée 1h20

Tarifs plein tarif 26€
Tarifs réduits 13 et 18 €

Réservez tout de suite vos places pour ce week-end par ici ! Billetterie