Rencontres

Airnadette : recit d’une Airrencontre.


Dans une rue où l’on sert crêpes et panini, je rentre au 114. Tout le monde ou presque ici porte la moustache. Récit d’une Airrencontre. 

Il arrive avec les 47min de retard réglementaires, j’en suis à ma deuxième bière. (Je suis aussi arrivée en retard, ok).
N’ayant rien avalé d’autre qu’un (succulent) muffin au caramel au sel de guérande, je suis déjà un peu drunk. Vous voyez.

Mais il c’est qui?! Il c’est le mec champion de Air Guitar, à défaut de faire mon stage avec eux j’écris un peu.
Et eux c’est qui?! Bah les Airnadettes voyons! Ce groupe de déjanté qui nous enchantent et nous ravissent. Oh c’est beau !

Si jamais vous ne voyez pas ce qu’ils font anciennement c’était ça !

 

Et bientôt ce sera ça !

Ils sont gentils, marrants, et vous apprennent tout un tas de connerie en l’espace d’une soirée.

Airnadette, c’est la rencontre de l’air guitar et de la brosse à cheveux.

Les pros du mime rock’n’roll. Pour résumer : un Airband.
Composé de Scotch Brit, M-Rodz, Jean-Françoise, Château Brutal, Moche Pitt et bien sûr Gunther Love, le sextet s’est formé en avril 2008, vers 17h. Airnadette tente un premier concert dans un club parisien, puis à la Cigale, plus tard à New-York, et encore un peu plus tard… à Bercy, avec M. Tout ça sans la queue d’un instrument ou d’une corde vocale. Dingue. Après 3 ans à sillonner les salles de divers continents (y compris une tournée américaine), Airnadette s’est imposé comme le groupe incontournable en matière d’Airband. Ils viennent même de créer la première comédie musicale du monde : la Comédie Musiculte, avec Pef des Robins des Bois à la mise en scène.

Dès la fin du mois de mars 2012, on retrouvera l’airband un peu partout en France pour la première tournée de la Comédie Musiculte, puis direction Cannes pour rocker la Croisette avant d’aller relever un nouveau défi au mois d’août en Finlande, pour les championnats du Monde d’Air Guitar.