Cinéma

Nymphomaniac Volume 1

Synopsis :
Interdit aux moins de 12 ans

La folle et poétique histoire du parcours érotique d’une femme, de sa naissance jusqu’à l’âge de 50 ans, racontée par le personnage principal, Joe, qui s’est auto-diagnostiquée nymphomane. Par une froide soirée d’hiver, le vieux et charmant célibataire Seligman découvre Joe dans une ruelle, rouée de coups. Après l’avoir ramenée chez lui, il soigne ses blessures et l’interroge sur sa vie. Seligman écoute intensément Joe lui raconter en huit chapitres successifs le récit de sa vie aux multiples ramifications et facettes, riche en associations et en incidents de parcours.

Réalisé par : Lars von Trier

Casting :
Charlotte Gainsbourg
Stellan Skarsgård
Stacy Martin
Shia LaBeouf
Uma Thurman…

Nymphomaniac Lars Von Trier by Les Midinettes

Nymphomaniac vol 1 - Les Midinettes

 

Ma critique :
Joe est allongée par terre, le visage tuméfié. Seligman la trouve, la ramène chez lui, lui donne un pyjama, un lit et un thé au lait. En commençant de cette manière, pouvons-nous nous attendre à la suite, j’aurais presque envie de dire non, mais c’est Lars Von Trier alors oui !

(Je ne suis d’habitude pas coutumière du genre (Antechrist m’a traumatisé). Mais j’avais envie de retenter l’aventure et m’exposer à la douleur, à la violence et aux émotions.
Nymphomaniac est divisé en deux volume. Le premier est sorti le 1er Janvier 2014, le second sort le 29 Janvier 2014. Je reviendrai sûrement dessus donc.)

On y découvre la vie mouvementée de cette jeune femme, nympho, qui raconte sans faux-semblants comment elle en veut toujours plus. Entre moments de malaises et sourires, on tendrait presque à la comprendre, la pardonner (si le besoin de sexe est un péché). Une espèce de questionnement personnel s’impose à nous. Seligman, son hôte essaie à chaque instant de comprendre ses actes, sa personnalité. Joe se voit en monstre, lui non. On est partagé entre ces deux visions. Morales et amorales. Quelle est la limite que l’on s’impose ? Jusqu’au pouvons-nous aller ? Que sommes-nous capable d’endurer ? De supporter ? De faire ?

Joe se considère comme une mauvaise personne. Elle compare son péché à une soif avide. « Peut-être que la différence entre moi et les autres, c’est que j’en demande plus au soleil couchant. Des couleurs plus spectaculaires quand le soleil touche l’horizon. C’est peut-être mon seul péché. »

Les personnages sont ambigus, les situations nous mettent mal à l’aise, la bande originale va de Rammstein à Bach, et j’ai adoré. J’ai adoré me poser des questions. Quelles sont nos limites ? Pour nous-même ? Pour les autres ? Que sommes-nous capables de nous faire endurer ? Que sommes-nous capable de faire endurer aux autres ? Un péché pour nous est-il un péché pour les autres ?

Lars Von Trier signe là un premier volume riche en questionnement, moins violent que ce que l’on peut voir sur la bande annonce. Le Volume 2 risque de l’être davantage.

Aurai-je les réponses à mes questions ? Ce n’est pas sur, mais je vais pousser le vice. Pour voir.

Nymphomaniac Volume 1 - Les Midinettes

Nymphomaniac Volume 1 Shia LaBeouf - Les Midinettes

Stacy Martin Nymphomaniac - Les Midinettes