Cinéma

Fruitvale Station

Synopsis :
Le 1er janvier 2009 au matin, Oscar Grant, 22 ans, croise des agents de police dans la station de métro Fruitvale, San Francisco. Le film raconte les vingt quatre heures qui ont précédé cette rencontre.

Réalisé par : Ryan Coogler

Casting :
Michael B. Jordan
Melonie Diaz
Octavia Spencer

FRUITVALE-STATION

Fruitvale Station

Ma critique :
Oscar, 22 ans, a décidé que sa vie devait être meilleure. Pour lui, pour sa fille, pour sa nana. Il veut s’en sortir. Ce grand mec a le coeur sur la main, il a trainé dans les mauvaises rues, dans les mauvais trafics pendant quelques temps, mais a décidé de mettre tout cela derrière lui.

Jusqu’au jour où. Ce 1er Janvier 2009.

Ce film raconte la vie, une tranche de vie. On s’accroche aux personnages, aux personnes, avec leurs qualités et leurs défauts. Un gentil qui n’a pas toujours été clean mais qui est altruiste. Un mec qui adore ses amis, sa famille, sa fille.

On commence par découvrir la réalité du 1er Janvier 2009 et on remonte la journée du 31 Décembre 2008 tout en douceur. Le traitement des images, leur grain, leur douceur nous entrainent dans l’émotion sans jamais tomber dans le pathos. La justesse du jeu colle si bien à la réalité de cette histoire que l’on pourrait croire que les vrais protagonistes de cette histoire sont présents. Les valeurs de partage, de solidarité, de clan et de famille sont présentes tout au long du film.

Ce film arrachera les larmes aux plus sensibles, chamboulera les autres c’est certain. Un Michael B. Jordan exceptionnel tout comme le reste du casting.

On en ressort bouleversé, un peu écoeuré par le système mais touché par cette douceur visuelle et émotionnelle qui s’échappe de ce film.

Ryan Coogler signe là son premier film pour notre plus grand plaisir. Il a fait d’un fait divers un film bouleversant qui nous laisse nous interroger sur le sens de la justice dans notre soi-disant monde égalitaire.

Fruitvale Station

Fruitvale Station

Fruitvale Station